Comment installer Windows 10 dans une VirtualBox avec Ubuntu Linux comme host system – Guide d’installation incluant le copier-coller bidirectionnel, les dossiers partagés et le support USB

VirtualBox icon

Nous aimons tous Linux, n’est-ce pas ? Eh bien, pas tout le monde ou toutes les entreprises. Au moins, ils sortent leurs logiciels pour Mac OS et/ou Windows, seulement. Ce qui est une honte, aucune autre explication n’est nécessaire à ce sujet, je suppose 😉

C’est pourquoi nous avons décidé d’écrire ce guide d’installation pour vous montrer, étape par étape, comment installer Windows dans une VirtualBox. Juste pour les applications qui n’ont pas été publiées pour les systèmes d’exploitation GNU / Linux. De plus, nous vous expliquerons comment configurer certaines fonctions impressionnantes, notamment le copier-coller bidirectionnel de la VirtualBox vers le host system (et vice versa), ainsi que la fonction de dossier partagé et le support USB !


Étape 1 : Télécharger et installer VirtualBox

Nous commençons donc par ouvrir un Terminal (CTRL + ALT + T) et entrer les commandes suivantes pour d’abord mettre à jour les dépendances nécessaires et ensuite installer l’application VirtualBox :

sudo apt update && sudo apt upgrade -y
sudo apt install virtualbox virtualbox-ext-pack virtualbox-dkms -y

Sur l’image ci-dessous (côté droit), vous voyez la fenêtre du terminal, nous conseillons vraiment d’avoir une certaine expérience de base dans l’utilisation de cette application avant de commencer à faire des choses comme l’installation de VirtualBox. Si vous avez le savoir-faire de base, alors nous allons continuer maintenant.
Après avoir entré les commandes ci-dessus, l’application de base VirtualBox devrait être installée correctement et nous sommes prêts pour l’étape 2.


Etape 2 : Ouvrir l’application VirtualBox et créer une nouvelle machine virtuelle avec Windows

Allez dans le menu Démarrer et tapez : « VirtualBox » (sans les guillemets), appuyez sur la touche Entrée et l’application devrait apparaître.

Sélectionnez Nouveau, puis commencez par configurer la machine virtuelle (nom, emplacement et type / version d’OS).

Pour ce tutoriel, nous allons créer une installation Windows 10. Vous pouvez choisir une autre version si vous le souhaitez.

En général, si vous tapez le nom du système d’exploitation que vous souhaitez installer, les paramètres sont modifiés pour prendre les bonnes valeurs. Vérifiez-le deux fois, cela vous fera gagner du temps et vous évitera des frustrations par la suite.


Étape 3 : Allouer des ressources pour la machine virtuelle

Une fois que vous avez appuyé sur Suivant à l’étape précédente, l’écran d’attribution de la mémoire s’affiche.

La norme est définie pour allouer 2048 Mo pour Windows 10, nous conseillons de doubler au moins cette allocation à 4096 Mo, en fonction des besoins et de la quantité de RAM disponible bien sûr.

Ensuite, vous appuyez sur Suivant et nous passons à l’écran qui suit.

La prochaine étape est la création d’un disque dur virtuel, pour l’installation de la machine virtuelle. L’option par défaut qui consiste à créer un nouveau disque est recommandée.

Il est indiqué que 50 Go sont recommandés, mais nous recommandons de choisir une taille allouée dynamiquement et de définir la taille maximale en fonction des besoins. 150 Go devraient être largement suffisants dans la plupart des cas.

Une fois que vous avez sélectionné Créer dans l’écran précédent, cette option s’affiche. Une fois encore, la valeur par défaut devrait convenir, à moins que vous n’ayez des raisons spécifiques de choisir une autre méthode de stockage des données de la machine virtuelle.

Appuyez à nouveau sur Suivant pour passer à l’écran qui suit.

Ici, vous pouvez choisir si vous voulez que le fichier disque soit d’une taille fixe ou alloué dynamiquement. L’allocation dynamique croît simplement avec la taille de la machine virtuelle. Nous recommandons cette option. Maintenant, cliquez sur Suivant >.

Vous indiquerez ici la taille (maximale) du fichier disque et l’endroit où le stocker.

Même si VirtualBox recommande 50 Go, cela peut être un peu juste si vous voulez stocker suffisamment de données et/ou d’applications, sachant que Windows lui-même a déjà besoin d’environ 25 ou 30 Go de capacité de stockage. Parfois, Windows a besoin d’encore plus, temporairement par exemple lorsqu’il effectue une mise à jour. C’est pourquoi nous vous recommandons de choisir plus, comme 150 Go, surtout si vous avez choisi un disque dur virtuel alloué dynamiquement.

L’allocation des ressources de base devrait être terminée une fois que le disque a été créé.


Étape 4 : Configurer la machine virtuelle et ajouter le support d’installation

Le résultat des étapes ci-dessus devrait ressembler à ceci (image suivante). Il faut ensuite sélectionner le support d’installation. Nous utiliserons le fichier .iso du site Web de Microsoft.

Lien de téléchargement du fichier ISO officiel de Microsoft Windows 10 :

https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows10ISO

Pendant que le fichier ISO se télécharge, modifions quelques paramètres supplémentaires. Cliquez sur l’engrenage de votre VirtualBox nouvellement créée ! Vous verrez une fenêtre qui ressemble à l’image suivante.

Maintenant, allez dans Système -> Processeur et sélectionnez plus de CPUs pour améliorer les performances de VirtualBox. Ne sélectionnez pas trop de threads CPU, car les performances du host system diminueraient.

Nous recommandons également d’activer l’accélération 3D sous l’onglet Affichage -> Écran. Nous modifions également la mémoire vidéo allouée à 256 Mo.

Nous vous recommandons de passer par tous les paramètres pour personnaliser les autres paramètres à votre guise et de cliquer sur OK pour fermer la fenêtre des paramètres.

Maintenant, démarrons notre toute nouvelle VirtualBox ! Une fenêtre pop-up va s’afficher et vous demander de démarrer sur un lecteur optique. Nous pouvons simplement sélectionner le fichier ISO téléchargé pour démarrer. Cliquez sur Choisir un fichier disque, puis allez dans le dossier où se trouve le fichier .iso, probablement dans le dossier Téléchargements. Sélectionnez-le et procédez au démarrage de la machine virtuelle.

Pour que ce tutoriel soit aussi court et complet que possible, nous ne montrerons pas comment installer Windows. Pour cela, nous vous redirigeons vers la vidéo YouTube sur la droite (jusqu’à 19:50).


Étape 5 : Démarrer l’environnement virtuel Windows et modifier les paramètres requis

Si vous avez installé Windows 10 avec succès, l’écran de démarrage de Windows ressemble à ceci.

Ensuite, nous voulons avoir des fonctionnalités supplémentaires géniales, telles que :

  • Un dossier partagé, pour transférer facilement des fichiers depuis et vers la VirtualBox.
  • Presse-papiers bidirectionnel, pour copier et coller facilement depuis et vers la VirtualBox.
  • Glisser-déposer bidirectionnel, pour glisser-déposer facilement vos fichiers depuis et vers la VirtualBox.
  • Des pilotes supplémentaires pour de meilleures performances et la possibilité de définir la résolution de l’écran de la VirtualBox.

Pour ce faire, nous devrons installer le logiciel Guest Additions d’Oracle. Heureusement, l’installation du logiciel complémentaire Guest Additions est assez simple. Sur la barre supérieure de votre machine virtuelle, cliquez sur Périphériques -> Insérer l’image CD guest additions. Ensuite, vous pouvez trouver le lecteur CD virtuel Guest Additions de VirtualBox sous l’explorateur de fichiers -> Ce PC. Maintenant, lancez l’installation : il suffit de double-cliquer sur le fichier exécutable VBoxWindowsAdditions.

Après l’installation, vous devriez pouvoir définir un dossier partagé, définir le presse-papiers partagé sur bidirectionnel et définir la fonction de glisser-déposer bidirectionnelle. Pour le dossier partagé, nous vous recommandons d’utiliser votre dossier Downloads sous Linux pour vos téléchargements VirtualBox.

Il peut être pratique d’augmenter la résolution de la VirtualBox. Pour ce faire, vous pouvez sélectionner l’icône d’affichage en bas à droite de la boîte virtuelle () -> Écran virtuel 1 –> Redimensionnez à 1440×900. Si vous constatez que vos graphiques deviennent flous ou saccadés, vous pouvez désactiver les effets de transparence 3D en faisant un clic droit sur le bureau, puis en sélectionnant Personnaliser -> Apparence –> Désactiver les effets de transparence.


Étape 6 : activer le support pour traverser les périphériques USB

Votre utilisateur doit être ajouté au groupe VirtualBox afin d’obtenir le support USB. Ouvrez une fenêtre de terminal dans votre OS hôte (généralement CTRL+ALT+T) et exécutez :

sudo usermod -aG vboxusers <username>

Évidemment, vous devez remplacer par votre nom d’utilisateur.

Maintenant redémarrez votre ordinateur. Le support USB devrait être actif maintenant !

Félicitations, votre VirtualBox est maintenant prêt à être utilisé.

Pour le support USB passh-trough, il faut que vous ajoutez l’utilisateur au groupe vboxusers.

Vous en avez assez de votre vieil ordinateur portable ?

Taille de l’écran



Type d’écran


Matériau du boîtier



Processeur


Carte graphique





Thunderbolt


Lecteur de disque optique